Il existe de nombreux panneaux routiers différents. Tous ne concernent pas les déplacements des enfants mais peuvent s’intégrer dans toutes sortes de leçons : compter les panneaux, reconnaître leur forme (ronds, triangles, losanges, rectangles…), identifier les modes de déplacements existants, comparer leurs avantages et leurs inconvénients, évoquer les aspects graphiques. Les possibilités sont presque infinies…

Téléchargez les panneaux ici


Autorisation pour le cycliste de passer au feu rouge

Quand tu roules à vélo, ce panneau t’autorise à passer au feu rouge pour aller tout droit, ou tourner à droite, en faisant toujours attention aux piétons.


Rue scolaire

Ce panneau interdit aux véhicules de rouler devant une école, sauf si les conducteurs habitent dans la même rue (ils doivent alors rouler très lentement) . Ils ne peuvent qu’en sortir, ils n’ont pas la possibilité de rentrer dans cette rue.


Rue cyclable

Si tu vois ce panneau dans une rue, cela veut dire que la vitesse est limitée à 30 km/h et que les véhicules ne peuvent pas dépasser les cyclistes.


Zone de rencontre

Si tu vois ce panneau dans une rue, cela veut dire que la vitesse est limitée à 20 km/h et que les piétons ou cyclistes peuvent marcher, rouler ou jouer sur toute la rue. Les voitures doivent faire attention à eux. Les enfants peuvent y jouer, mais ne peuvent pas gêner les déplacements des voitures volontairement.


Piste cyclable obligatoire

Quand il y a ce panneau, les cyclistes doivent obligatoirement rouler sur la piste cyclable.

Les idées d’activités de Roxy et Roxanne

1. Proposez une sortie de classe. Faites le tour du quartier, relevez et listez les éléments liés à la sécurité routière : les panneaux, les équipements de vélo, comment on traverse aux passages pour piétons, les carrefours compliqués…

Plus tard, demandez aux enfants de dessiner ou d’écrire ce qu’ils ont retenu de leur sortie. Ils pourront ensuite réfléchir aux différentes manières de se comporter aux endroits les plus critiques ou les plus fréquentés.

Exemples :

  • Contourner un obstacle sur le trottoir (enfant de 6-8 ans)
  • S’arrêter au bord du trottoir avant de traverser (enfant de 6-8 ans) ()
  • Traverser au passage pour piétons (enfant de 8-10 ans) ()
  • Traverser entre deux voitures en stationnement (quand il n’y a pas de passage à moins de 20 mètres et que ce n’est pas possible de faire autrement, mais c’est difficile. Evite cette manœuvre si possible et entraine-toi avec un adulte avant de le faire en rue) (enfant 10-12 ans)
  • S’il n’y a pas de trottoir : circuler sur la piste cyclable et céder le passage aux cyclistes, trottinettes, cyclomoteurs. S’il n’y a rien du tout, marcher à gauche sur l’accotement (6-12 ans)
  • Entrée de garage : vérifier qu’aucun véhicule n’entre ou ne sort du garage (6-12 ans) ()
  • Faire un demi-tour ou changer de sens avec un adulte sur le trottoir (l’enfant doit se replacer du côté des maisons) (6-8 ans)
  • Traverser les voies du tram : attention, le tram a toujours priorité ! (9-12 ans) ()
  • Traverser près d’un bus ou quand il y a de gros véhicules arrêtés près du passage pour piétons : ils empêchent de bien voir ou d’être vu (9-12 ans)
  • Traverser quand le passage pour piétons se trouve sur une piste cyclable (9-12 ans)
  • Rue/zone piétonne : pas de distinction entre trottoir et chaussée, mais pas réservée seulement aux piétons (9-12 ans)

 

2. Créez, avec votre classe (ou toute l’école) une affiche illustrant les panneaux principaux, qui les concernent, en invitant les parents à les respecter. Comment faire passer le message (dessin, slogan …) ?